EPISODE 5 - Édouard alias Mr Euphorisant Part 1

Publié le par Hélène

J’ai toujours aimé donner des petits noms au gens que j’aime. Soit tout simplement le diminutif de leur prénom soit un petit nom qui sort du fin fond de mon imagination. 
Mr Euphorisant, Édouard de son prénom était mon mec, oui, mon mec, mon copain, mon petit ami, mon compagnon, tous les termes qui montrent que lui et moi nous étions ensemble.
Souvenez-vous, j'écris le dernier article de ce blog en novembre 2009. Quelques mois plus tard, je rencontrai celui qui serait l’amour de ma vie.

L’année avait été rude à l’agence, beaucoup de créa étaient partis durant les derniers mois certainement à cause de ces primes qu’on nous faisait miroiter et qui ne finissaient jamais par arriver. On travaillait avec des free-lance mais ce n’était pas terrible et le boss voulait des gens à plein temps chez nous. Il lança donc une campagne de recrutement, et évidement l'annonce ne mentionnait pas le tour du magicien : les primes qui apparaissaient pour mieux disparaître.

Emballés par l’annonce quelque peu mensongère qu’on pouvait retrouver sur toutes les plateformes de recrutement, pas mal de gens avaient postulé. Il y avait deux postes à pourvoir. Et c’est là que Mr Euphorisant avait fait son apparition.
Le boss avait reçu une quinzaine de candidats sur un marathon de 3 jours.
L'agence était devenu un lieu de défilé, le hall servait de salle d'attente et la séparation vitrée permettait aux candidats de nous observer comme des bêtes curieuses évoluant dans leur milieu naturel (notre open-space) en attendant qu'on les appelle.

C'était le deuxième jour. Alors que je traversai le hall pour me rendre en salle de réunion je le vis, debout,, à côté de deux autres candidats. Woww! Il était magnifique. Oui, magnifique. Il était beau certes mais pas seulement, une énergie puissante se dégageait de lui. Je ne saurais dire si cela venait de ses yeux, de sa prestance ou....bon d'accord, j'en fais des tonnes. Mais il était vraiment beau, d'ailleurs avec un groupe de collègues nous faisions un classement après chaque journée d'entretien et il était arrivé en tête du classement.

Ma réunion semblait s'éterniser. J'avais l'impression qu'on passait toute l'année au crible et moi je n'avais qu'une envie : finir avant qu'il ne s'en aille. Malheureusement, lorsque la réunion se termina tous les candidats étaient déjà partis. Déçue de ne pas l'avoir revue je retournai à mon bureau. Je devais réfléchir à une stratégie :

1/ Aller voir Maryse des RH et lui demander tous les cv de la matinée pour avoir ses coordonnées. Et après, même si j'avais ses coordonnées j'en ferai quoi? Non seulement  j'étais trop flippette pour l'appeler ou lui envoyer un mail et en plus Maryse sentirai le coup à des kilomètres et je deviendrai le plus gros ragot de l’agence. Non merci!

2/ Prier pour qu'il soit embauché et que je puisse le voir tous les jours.
Oui, ça c'était bien, prier! “Seigneur, Faites que le beau gosse soit embauché, s'il vous plaît, si vous exhaussez ma prière,  je...ne me plaindrai plus jamais”.
Et bien ma prière fut entendue! Comme quoi, il faut vraiment tout tenter dans la vie. Deux mois après son entretien Édouard arriva dans notre agence.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article