EPISODE 18 - Fond de tiroir

Publié le par Hélène

J'allumai mon ordinateur. Aujourd'hui, il était temps que je laisse le chagrin de côté afin de laisser sortir ma voix intérieure. 1 heure après, je n'avais pas fait grand chose de productif, je m'étais baladée sur YouTube et avais regardé des vidéos de kangourous boxeurs puis après avoir tapé dans la barre de recherche Google comment maigrir rapidement (merci mon intox aux pizzas), j'eus une soudaine envie de regarder nos photos.
J'avais épluché le dossier vacances, le dossier soirées entre potes, le dossiers fêtes de famille quand je tombai sur un dossier tout droit sorti d'outre-tombe : le dossier nouvelles. J'avais complètement oublié ce dossier, enfin je l'avais mis dans un coin de ma tête, je n'y pensais plus tout simplement, c'était une autre vie, ma vie d'avant Édouard. Je ne sais pas pourquoi il était là, parmi les dossiers de photos, je ne me souvenais pas l'avoir rangé ici.
Je cliquai sur le dossier. Il y avait 41 sous-dossiers à l'intérieur, chaque sous-dossier était une nouvelle. Des nouvelles que j'avais écrite pendant des années, quand l'inspiration était là, à chaque coin de rue, à chaque moment, parfois même dans mes rêves. Empreinte de nostalgie, j'ouvris un sous-dossier, puis un autre, puis encore un autre. 6 heures plus tard, je les avais toutes lues. Je me mis à pleurer. Je m'étais promis de ne plus pleurer pour Édouard, mais là ce n'était pas pour lui que je pleurais. Je pleurais parce que je savais que j'avais laissé une partie de moi au fond d'un tiroir. Mon inspiration, ma créativité, je les avais laissé tomber.

J’eus soudain l'impression que tomber sur ce dossier n'était pas arrivé par hasard. C'était arrivé pour que je me souvienne combien j'aimais écrire, combien cela me faisait du bien et combien la vie peut être belle lorsqu'on fait ce qu'on aime.

Alors je décidais qu'il était temps de sortir mon inspiration et ma créativité du fond du tiroir afin de les retrouver, pour pouvoir me retrouver.