EPISODE 26 - L'emménagement

Publié le par Hélène

Mr Euphorisant et moi avions emménagé dans cet appartement il y a environ 7 ans, à peine 1 ans après le début de notre relation. Nos éternels aller-retours dans nos appartements respectifs avaient eu raison de nous. Édouard habitait un appartement en colocation avec Yann un de ses amis d'enfance à Courbevoie et moi je vivais dans mon studio de 28 m2 à St Maur-des-fossés. Autant dire que la distance entre nos deux appartements nous obligeait à dormir l'un chez l'autre, plus chez moi que chez lui d'ailleurs car la coloc à trois, même pour quelques jours, ben ce n'était pas possible. Nous nous étions donc mis à la recherche d'un appartement à louer dans Paris de façon à être bien placé pour notre vie sociale et aussi qui ne soit pas à des heures de notre agence qui se trouvait à Asnières sur Seine. Tout le monde sait que trouver appartement dans Paris c'est le parcours du combattant. Les visites sont courtes et la queue est longue et les appartements partent aussi vite que des petits pains bien chauds à peine sortis du four. Mais nous, nous avions eu de la chance de ce côté là, beaucoup de chance même. Une connaissance du père Édouard qui avait un deux pièces à louer était à la recherche d'un locataire. Le couple qui louait son appartement venait de donner son préavis pour cause de séparation ... .
Et c'est ainsi que nous avions emménagé au 147 rue Popincourt dans le 11e arrondissement.
L'emplacement était idéal, non loin de Voltaire, le quartier était sympa, animé et on y faisait tout à pieds.

C’est le jour de l’emménagement qu’Édouard se rendit réellement compte du nombre incroyable de chaussures et de vêtements que j'avais. Pourtant il avait passé beaucoup de temps dans mon appartement mais il n’avait pas remarqué que mon dressing prenait la moitié de la surface de mon studio. J’avais réussi en plus de mon grand placard, mes deux commodes, mes étagères, à créer des niches ici et là pour y ranger mes fabuleuses chaussures.

De ses affaires ou des miennes qui allait remporter le combat?
Le nouvel appartement avait beaucoup de qualités : il donnait sur cour donc au calme, il avait une exposition sud-ouest donc ensoleillé, les pièces étaient spacieuses, lumineuses et bien agencées mais malheureusement il ne disposait que d’un petit placard dans l’entrée et de quoi mettre un autre petit placard et une commode sous la fenêtre dans la chambre.
La négociation fut rude, mais malheureusement je savais que si je ne cédais pas, Mr Euphorisant devrait descendre tous les matins à la cave pour aller chercher ses vêtements. J’acceptai donc de faire des concessions, (c’est la base du couple non? ) et j’acceptai de descendre certaines de mes affaires à la cave à condition que le gagnant de cette bataille y installe des cantines pour éviter que mes affaires ne s’abîment. De toute façon, je vous avoue que beaucoup de mes vêtements et de mes chaussures étaient des affaires que je ne mettais plus, enfin pour l’instant, mais évidemment je n’en dis mot à Édouard histoire de le faire culpabiliser.

Caro et Yann, le colocataire d’Édouard, étaient venus nous aider pour le déménagement et ils avaient beaucoup ri du match qui s’était déroulé devant eux. C’était leur première rencontre, de cette journée était née une certaine complicité entre eux mais il ne se passa rien pendant des années alors qu’on trainait tous ensemble. Il faut dire que Caro était en couple à cette époque et que Yann lui, passait d’une copine à une autre avant même qu’on ne retienne leur prénom. Puis il y a 4 ans, alors qu’il étaient tous deux célibataires au même moment, ils s’étaient rapprochés et leur jolie histoire démarra.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article