« Facebook me »

Publié le par Hélène

Facebook Addict oblige, j’ai bien évidemment été voir The social network, le film qui retrace la création de notre réseau social préféré, j’ai nommé Facebook. Bon, je n’ai pas été transcendée, c’était un film juste moyen qui, et ce n’est que mon avis, n’apporte pas grand-chose outre le fait que je sais maintenant qui est Mark Zuckerberg (et là toutes les petites geekettes doivent se dire « damn, elle savait pas qui est Mark Zuckerberg ??? Sacrilège !) c’est bon je savais… enfin je connaissais son existence..bon ce n’est pas le propos !

Une fois que j’ai réussi à dépasser le langage technique de geek sur les serveurs, les bandes passantes, les codes et j’en passe, j’ai (enfin) compris comment Facebook est rentré dans ma vie et dans celle de 500 millions d’autres personnes. C’est vrai qu’en France nous n’avons pas cette culture des fraternités comme aux USA (mais qui n’est pas fasciné par les fraternités Oméga-Béta-Zéta-Delta-Gamma-Kappa-Alpha-Chi ?), mais le petit Mark, il nous a pas roulé dans la farine, parce que là, il a vraiment réussi à nous rendre accroc. Je facebook* tout le temps, sur tout et n’importe quoi, mon premier réflexe quand j’allume mon ordi est d’ouvrir mon Facebook, je regarde, je lis, je commente, je post, je partage, je surveille, j’espionne…Et quand je ne suis pas devant mon ordi, ben je facebook depuis mon BlackBerry…


Ahhh Facebook, outil de rapprochement social ? Vraiment ? Quand quelqu’un me dit qu’il n’est pas sur Facebook, je pense automatiquement que c’est un looser : « comment ça, t’es pas sur Facebook ? t’es chelou ! » Ou alors quand un membre de ma famille (genre âgé) est inscrit sur Facebook, je me demande ce qu’il fait là et je bloque ses accès en le mettant dans le groupe AECLP (à éviter comme la peste). Si c’est pour qu’il voit mes photos de soirées où je suis déchirée, qu’il commente mes statuts, bref, qu’il soit au courant de ma vie…NON MERCI !

Je trie aussi mes requests "add me as a friend"  et n’accepte que les gens qui ont des amis en commun avec moi, exception faite pour les mecs super mignons !

 

Oui, grâce à Facebook, je suis plus ouverte…aux gens que je connais, mais pas aux autres !

 

Avouons-le, Facebook est juste un moyen d’étaler sa vie et de voir celle des autres sans rien avoir à demander, enfin si ce n'est d'appuyer sur Image 1 

Et ça  je K-I-F-F-E ! Alors merci Mark Zuckerberg, merci !


* du verbe facebooker : je facebook, tu facebook, il /elle facebook, nous facebookons, vous facebookez, ils/elles facebookent.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jérôme 12/12/2010 09:30



Bonjour,


effectivement c'est pas faux, pour beaucoup il est le moyen d'exposer sa petite vie, des fois si vide pour certains!


Mais y a de tas d'autre raisons pour ne pas passer plus de temps sur ce site...non?