Halloween...

Publié le par Hélène

Cette année, j’ai eu un mois d’octobre bien rempli niveau fiestas, presque tous mes week-ends étaient bookés en fêtes divers et variées (anniversaires, pendaison de crémaillère, retrouvailles, pot de départ…). Et qui dit fête, dit occasion de rencontrer du monde et surtout…des garçons ! Au 1er octobre, devant la longue liste des soirées auxquelles j’étais conviée, j’ai décrété qu’octobre serait le mois de la motivation: Messieurs tenez-vous bien, car Hélène sort son lasso et gare à celui qui traîne dans le coin, il risquerait de se faire attraper…

Moui, enfin j’ai vite compris que la motivation seule ne suffisait pas. Le mois est déjà bien entamé et le résultat, à une semaine de la fin, était affligeant : R-I-E-N ! Aucune des soirées auxquelles j’avais participé n’était pourvue de trésors : soit les hommes étaient quasi absents, soit ils n’étaient pas à mon goût ou soit ils étaient super…en couple.

Jusqu’à…ce weekend…

La dernière soirée s’est déroulée dans une maison « hantée » pour l’anniversaire d’une amie. Halloween oblige, les déguisements étaient de rigueur. Après une petite réflexion (bon ok j’avoue, des jours entiers de réflexion), j’ai décidé de mettre tous les atouts de mon côté en me déguisant… en buveuse de sang ! Car, qui dit vampire, dit morsures dans le cou et ça, c’est vachement sexy !

Donc me voilà arrivée à la petite soirée vêtue de ma longue cape et de mes dents de vampire,  avec cette petite voix dans ma tête qui me répétait sans cesse que cette soirée était peut-être la bonne…

Quelques heures plus tard j’avais fait le tour des invités (que je connaissais presque tous) et pas de célibataires en vue. Mon déguisement faisait effet, mais pas celui escompté…Moi qui attendais qu’un beau célibataire me prie de le mordre et de prendre possession de son âme…En attendant, je me contentais de feindre de mordre mes copines pour les photos souvenirs…

C’est vers 3h du  matin, alors que la fête battait encore son plein, que  fatiguée, je décidais de rentrer me coucher…et oui à 28 ans, on a plus la force de tenir jusqu’au bout de la nuit. Et alors que j’embrassais  mon amie pour lui dire au revoir, je vis une voiture arriver dans l’allée et s’arrêter juste devant nous. Là, j’eue le souffle coupé lorsque je vis un magnifique jeune homme sortir et s’approcher de moi pour se présenter : « Bonsoir, Georges »  ses mots retentissent encore dans mon esprit. Il était juste magnifique, un sourire à tomber et des chaussures tout simplement…renversantes. Malheureusement, je devais partir et mon partenaire de route m’attendait, j’étais partagée entre l’envie de rester faire la connaissance du beau Georges et l’appel de mon lit douillet. Et là, vous vous dites toutes que la solution était évidente, qu’il fallait que je reste pour discuter avec Georges…et bien mon corps était empli d’une fatigue si grande que mon cerveau a capitulé et que quelques minutes plus tard je me retrouvais dans la voiture en direction de…chez moi ! Non sans regrets, jusqu’à ce que je reçoive un texto de mon amie qui disait : « Georges t’a trouvé très charmante, il est désolé que tu sois partie si vite et insiste pour que je lui donne ton numéro de téléphone pour t’inviter boire un verre ». Héhé, je l’avais prédit que cette soirée serait peut-être la bonne…

La suite au prochain épisode…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lora 04/11/2010 23:22



La suite ! La suite !!!



elfie 03/11/2010 19:27



veinarde... !!!