Soldes...me voilà...ou pas !

Publié le par Hélène

Mon corps est en ébullition depuis hier soir. N’allez pas imaginer quoique ce soit, c’est juste la frénésie des soldes qui a envahi mon corps… Cela fait quelques jours que je me prépare psychologiquement pour affronter cette période que j’adore, car oui, moi j’adoooooore cette période pendant laquelle, des étiquettes rouges ou orangées indiquent des réductions allant de 20 à 70%, j’adore voir les magasins remplis de montagnes géantes composés de milliers d’articles. Bon j’aime beaucoup moins faire  une queue infinie aux cabines d’essayage et à la caisse, j’aime moins trouver des articles qui ont perdu leur étiquette prix et j’aime aussi moins dénicher la chaussure qui, malheureusement, a perdu sa sœur dans un coin introuvable du magasin.

Il y a beaucoup d’avantages et aussi d’inconvénients à faire les soldes, mais il faut dire qu’avec Internet, les choses sont devenus plus simples. Donc depuis quelques années,  je ne prends plus la peine d’aller me faire bousculer dans les rayons les premiers jours, je chine via Internet dans les premiers temps et ce n’est que quand les rayons ont commencé à être désertés que je vais y faire un tour pour dénicher les derniers articles.

Mais hélas cette année…car il y a toujours un mais, je ne pourrai ni acheter en ligne, ni en magasin, car ma bourse est vide, mon compte en banque pleure tant mon découvert est grand et ce ne sont pas les …. € d’impôt que je vais devoir payer (oui, j’ai vu ça ce matin en remplissant ma  déclaration de revenus en ligne) qui vont arranger les choses. C’est la totale déprime, le bout du rouleau, je sens même que la précieuse amitié que j’avais réussie à instaurer avec mon conseiller financier est menacée. Je dois vous avouer que je n’ose même plus me connecter sur mon compte pour voir de quoi il en retourne, je préfère alors imaginer que la situation n’est pas aussi catastrophique qu’il n’y paraît…

J’ai pourtant besoin d’acheter un nouveau tapis pour remplacer celui (le vieux-là) qui trône dans mon salon, un aspirateur (ben oui, le mien ne marche plus et la bonne ménagère que je suis à besoin d’un nouvel aspirateur à  la pointe de la technologie !). Je me suis aussi rendu compte que je n’avais plus rien à me mettre, ni pantalons, ni tee-shirts, ni lingerie, et que mes chaussures…enfin mes chaussures, heuuuuu…ben qu’avec le temps qui change sans cesse, je n’avais pas de chaussures de mi-saison, voilà!

Tout ça pour dire que je suis vraiment au bout du rouleau, déjà que j’ai pas de mec, mais en plus si j’ai plus d’argent et que je ne peux pas faire les soldes…Vous voyez bien le cercle vicieux là hein? Bon pour ceux et celles qui n’auraient toujours pas compris mon désespoir : Quand je rentre chez moi, il n’y a aucun Ken qui attend sa Barbie, assis tranquillement dans le canapé. De ce fait, Ken ne peut pas donner sa CB à Barbie car celle-ci ne gagne pas assez de sous-sous pour payer son loyer, ses factures, ses courses, et faire les soldes (les vraies) 2 fois dans l’année et les soldes (les autres) flottantes tout le reste du temps. Barbie ne peut donc pas s’acheter de beaux vêtements qui la rendraient séduisante auprès de Ken…qu’elle n’a pas encore rencontré puisque… et là on reprend tout depuis le début, vous me suivez ?

Quel est ce monde dur et cruel dans lequel je vis !!!

Je désespère, ma vie sera-t-elle toujours celle-là ? Je m’imagine dans 20 ans, assise sur la même chaise, portant les mêmes lunettes, la même coupe de cheveux (des cheveux blancs en plus) et peut-être les mêmes vêtements (vu l’état actuel de mon découvert !!!), en train de blogger encore et toujours sur mon célibat…Gloups !

 

Et s’il ne fallait pas désespérer à ce point, car au bout du tunnel il y a toujours la lumière (enfin normalement), une bonne nouvelle peut surgir à tout moment dans ce monde fou et illuminer mon ciel gris, une bonne nouvelle comme, comme…ma paye du mois de juin par exemple !

Finalement, qui sait, les soldes ne m'échapperont peut-être pas !

t5142_9925_zoom.jpgBarbie-by-Christian-Louboutin-Cat-Burglar-.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Marc halm 09/03/2016 23:11

On brille par la parure, on plaît par la personne.
Vous pourriez acheter tous les vêtements du monde que ça n'y changerait rien.
C'est désespérant de voir toujours ce genre de filles !

Kiara 24/06/2011 18:36



Bienvenue dans la communauté "intime et décalé" où ce blog a sa place!


Je n'ai pas résisté aux soldes, ce matin ils m'ont appelée et j'ai succombé, je suis faible devant des petits tops à -50%...


a bientôt!