EPISODE 21 - La plus bonne de mes copines

Publié le par Hélène

-“Non mais Hélène, tu ne vas pas y aller quand même. T'y vas pourquoi?
- De 1 qu'est-ce que ça va t'apporter d'y aller ?
- Et de 2 s'il vient avec sa pouf, tu vas faire comment?
Je pense que ça te fera bien plus de mal que de bien. Perso, j'trouve pas que ce soit une bonne idée.”

Je comprenais très bien pourquoi Caro ne voulait pas que j'y aille mais je n'avais pas envie de l'écouter. Les parents d’Édouard me manquaient et j'avais envie de les voir, de passer du temps avec eux, de les retrouver comme avant. j'avais envie, aussi de revoir Édouard qui avait été Mr Euphorisant pendant 8 ans. Il s'était écoulé 2 mois depuis qu'il avait déménagé et que je ne l'avais plus revu. Suite au texto du jour de la rencontre avec Miss fessier, texto auquel je n'avais pas répondu, il m'en avait envoyé d'autres : “je sais que tu m'en veux, mais je t'en prie ne m'en veux pas”. Puis : “Hélène, répond-moi, ne me laisse pas sans réponse, si tu m'en veux dis-le moi.” Et puis ... plus rien. Je ne lui avais pas répondu car je voulais voir jusqu'où il irait et à mon grand désespoir, il n'avait pas été très loin, il avait vite lâché l'affaire, certainement trop occupé à sa nouvelle vie. Je m'étais retenue de l'appeler pour lui dire à quel point il me manquait, à quel point c'était dur sans lui. Parfois, je me disais qu'après avoir vécu une relation de 8 ans avec quelqu'un on pouvait lui dire ce genre de choses et puis j'étais soudainement rattrapée par le sentiment que cela ne servirait à rien, à rien du tout. Qu'est-ce que j'y gagnerai si ce n'est lui montrer que j'étais faible sans lui.

- “Émilie m'a assuré que si je venais, elle lui dirait et qu'il ne viendrait pas avec sa copine. Et puis pour le reste, j'aviserai. Je pense que ça va me faire du bien en fait, je lui montrerai aussi que je vais bien et que j'ai désormais tourné la page.
Et puis, j'ai demandé à Émilie, si tu pouvais venir avec moi, et vu le monde qu'il y aura elle m'a dit oui sans problème.”

L'anniversaire d’Émilie était arrivé à grand pas. Je me regardais dans le miroir.
- Robe de ouf check,
- Chaussures de ouf check,
- Coiffure et make-up de bombe, check.
J'étais on fleek, et j'avais bien l'intention de montrer que j'étais une bombe. Faut dire que mes 3 séances hebdomadaires à la salle de sport depuis 2 mois et ma désintox de pizzas avaient fait leurs preuves et les premiers effets se ressentaient : joues dégonflées, cuisses affinées, ventre en passe de devenir plat et fesses, légèrement rebondies. Enfin Caro ne voyait pas le changement de ce côté-là mais si, moi je voyais un léger gonflement, très léger soit, mais présent. Ma peau s'était vidé de son gras et exit boutons et imperfections, je respirais la fraicheur. D'ailleurs je trouvais que j'avais pas été aussi fraiche depuis bien longtemps, même avec Mr Euphorisant, enfin Édouard. Ben ça c'est le couple, une fois qu'on trouve sa routine, on a tendance à se laisser un peu aller.

 Je reçu un message de Caro. Elle m'attendait en bas dans un Uber.
- “Un Uber t'exagères quand même” dis-je en montant dans la voiture.
- “Ben quoi? il est hors de question qu'on arrive là bas toutes transpirantes parce qu'on aura marché je ne sais pas combien de temps en sortant de la gare. Hé beh, t'es belle de ouf copine!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article